06 SEP 2019

Quatre chercheurs des laboratoires de Sorbonne Université ont reçu une bourse du Conseil européen de la recherche lors du premier appel à projets ERC organisé cette année. En tout, plus de 400 chercheurs de 51 pays différents ont été soutenus. Ce financement très convoité fait partie du programme européen Recherche et Innovation Horizon 2020. Il les aidera à constituer leurs propres équipes et à mener des recherches novatrices dans leurs disciplines.

ERC
Logo ERC starting grants

« Les chercheurs ont besoin de liberté et de soutien pour suivre leur curiosité scientifique si nous voulons trouver des réponses aux défis les plus difficiles de notre époque et de notre avenir. Les subventions que l’UE octroie par l’intermédiaire du Conseil européen de la recherche sont une occasion pour des scientifiques exceptionnels de poursuivre leurs idées les plus audacieuses. » Carlos Moedas, commissaire européen chargé de la recherche, de la science et de l'innovation

Le Conseil européen de la recherche, créé par l’Union européenne en 2007, est la première organisation européenne de financement de projets de recherche. Chaque année, il sélectionne et finance les meilleurs chercheurs, de toutes nationalités et de tous âges, pour mener à bien des projets en Europe. L’ERC s'efforce également d'attirer les meilleurs chercheurs du monde entier pour qu'ils travaillent en Europe. À ce jour, il a financé environ 9 000 chercheurs de haut niveau à différentes étapes de leur carrière. Il offre quatre programmes de subvention de base : démarrage, consolidateur, avancé et synergie. L’ERC est dirigé par un organe directeur indépendant, le conseil scientifique. Le président de l'ERC est le professeur Jean-Pierre Bourguignon. L'ERC dispose d'un budget de plus de 13 milliards d'euros pour les années 2014 à 2020, qui fait partie d'Horizon 2020, dont le commissaire européen à la recherche, l'innovation et la science, Carlos Moedas, est responsable.

Les bourses de démarrage ERC sont accordées aux chercheurs prometteurs en début de carrière, quelle que soit leur nationalité, qui possèdent entre deux et sept ans d'expérience depuis l'obtention du doctorat (ou un diplôme équivalent). La recherche doit être menée dans un organisme de recherche public ou privé situé dans l'un des États membres de l'UE ou des pays associés. Le financement (maximum de 2,5 millions d'euros par subvention, y compris un maximum de 1 million d'euros pour couvrir des coûts exceptionnels) est prévu pour une période maximale de cinq ans. Les appels à propositions sont publiés une fois par an pour chaque programme.