21 mar 2018

De minuscules fragments de trichromes produits par Louis Ducos du Hauron, inventeur méconnu de la photographie couleur, ont été examinés en microscopie sous rayonnement Xet infrarouge de l'ESRF, le synchrotron européen de Grenoble. L’objectif : mieux comprendre les méthodes utilisées par Louis Ducos du Hauron. Une équipe de scientifiques, conservateurs de l'ESRF, du CNRS12, du C2RMF3, du musée d’Orsay, de l'Ecole nationale supérieure Louis-Lumière, de la faculté des Sciences et Ingénierie de Sorbonne Université, de Chimie Paris Tech, et d’une conservatrice-restauratrice de photographies indépendante, a publié les résultats de cette étude dans Angewandte Chemie. 

L'intégralité du communiqué de presse.