25 NOV 2019

L’Alliance Matériaux s’est construite à partir de projets collaboratifs Dual-RapidDGA. Afin de promouvoir les résultats communs obtenus et le savoir-faire développé au cours de ces années, les membres de l’Alliance ont par la suite entrepris un certain nombre d’actions qui ont débouché sur un projet ANR LabCom mais aussi sur des relations plus directes en B2B avec des tiers donneurs d’ordre.

Cette structure, dont le contrat de collaboration a été signé le 23 octobre 2019, regroupe non seulement une grande partie de la chaîne de valeur matériaux au sens large (revêtements, coatings, composites, polymères nanocomposites, procédés de fabrication, traitements de surface…) mais aussi toutes les compétences scientifiques, techniques et commerciales nécessaires pour passer de l'invention aux marchés avec un « time to market » que l’ensemble des parties souhaite le plus court possible.

L'approche suivie est une approche hybride "market pull - tech push" basée sur une veille constante des différents partenaires permettant ainsi une identification d'un besoin marché porteur auquel l’Alliance Matériaux pourra apporter une réponse technico-scientifique structurée, adéquate, nouvelle et finalement commerciale.

Dans ce cadre, les objectifs de l’Alliance Matériaux tels que définis contractuellement sont les suivants :

  • Développer un réseau mixte académique-privé favorisant l'échange de compétences et d'idées, et accroître la visibilité des parties
  • Identifier des axes et programmes scientifiques et/ou techniques (prise en compte des enjeux technologies et économiques des membres)
  • Montage de projets collaboratifs de la recherche fondamentale au développement d'un produit ou d'une technologie mature (TRL 9)
  • Favoriser les financements publics et privés

La force de l’Alliance Matériaux repose aussi sur son modèle économique, ses outils contractuels et des modalités d’exploitation innovantes qui lui permettent de répondre à des projets subventionnés mais aussi d’interagir directement avec des tiers privés en traitant au préalable les points de la confidentialité, de la propriété intellectuelle et des conditions financières et ce quel que soit le projet développé. L’Alliance Matériaux s’inscrit donc dans le temps de façon pérenne et évolutive avec la possibilité d’intégration de nouveaux acteurs.

Signature de l'Alliance Matériaux à Sorbonne Université le 23 octobre 2019 © Sorbonne Université - Pierre Kitmacher
Signature de l'Alliance Matériaux à Sorbonne Université le 23 octobre 2019 © Sorbonne Université - Pierre Kitmacher

De gauche à droite Christian Bonhomme (Directeur du Laboratoire de Chimie de la Matière Condensée de Paris), Pierre Bonnardel (Chef de projets – SEQENS), Lionel Nicole (Maître de Conférences – Sorbonne Université), Jonathan Madec (Directeur R&D – SEQENS Advanced Specialities), Bruno Bachimont (Directeur de la Recherche et de la Valorisation – Faculté des Sciences et Ingénierie – Sorbonne Université), Serge Lutinier (Responsable commercial – Fluorotechnique), Nathalie Donnat (Directrice Opérationnelle – Expiris).

 


Contacts