13 NOV. 2019

Sorbonne Université renforce ses connexions internationales

Le président de Sorbonne Université Jean Chambaz et le vice-président du développement international Serge Fdida, se sont rendus en Australie la semaine du 28 octobre pour établir un nouveau partenariat stratégique avec l'université de Sydney et participer à deux sommets d'universités internationaux.

La semaine a débuté par le sommet annuel de Sydney, qui a rassemblé les 20 partenaires de l'université de Sydney et certains partenaires de Sorbonne Université comme l’université de Californie à Davis et l'université de Copenhague.

Pour cette édition, la conférence a mis l’accent sur la manière dont les universités pouvaient collaborer pour faire progresser les objectifs de développement durable de l’ONU.

Le président Jean Chambaz a participé à une session intitulée "partenariat pour le changement", durant laquelle il a présenté l'alliance 4EU + et discuté de la manière dont la collaboration internationale entre les universités pouvait optimiser les partenariats stratégiques et être source de financements. Le vice-président Serge Fdida a été invité à s’exprimer sur le travail de fond mené avec le monde industriel, et plus particulièrement de comment construire des partenariats gagnant-gagnant tout en ayant un impact positif sur la société.

« La vision que nous partageons sur de nombreux sujets avec l’université de Sydney confirme l’utilité de développer un partenariat stratégique sur des questions ciblées », a déclaré Jean Chambaz.
 

Sorbonne Université à Sydney
Le président Jean Chambaz et le vice-chancelier Michael Spence

Signature d’un partenariat stratégique avec l'université de Sydney

Le point culminant de leur voyage a été la signature d’un accord de partenariat stratégique avec le vice-chancelier Spence de l'université de Sydney en présence de S.E. Christophe Penot, ambassadeur de France en Australie. Un atelier conjoint aura lieu à Sydney en mars prochain.

Le Groupe des Huit, qui regroupe les universités australiennes de recherche intensive, a organisé la même semaine son sommet consacré à l'intelligence artificielle. En tant que président de Sorbonne Université et président de la LERU, Jean Chambaz a été invité à prononcer le discours d'ouverture. Il s’est ensuite exprimé sur le développement et les impacts de l'IA en Europe et en France.

Jean Chambaz a affirmé que « les échanges avec le Groupe des Huit [avaient] été une occasion de souligner le rôle des universités de recherche impliquées dans le développement de l'IA en Europe et en Australie ».