16 NOV. 2018

7 étudiant(e)s de Sorbonne Université pressenti(e)s pour les JO de Tokyo 2020

Depuis trente ans, 1500 étudiants sportifs de haut niveau ont été accompagnés par Sorbonne Université dans la réalisation de leur double projet : le sport et les études supérieures. Ils bénéficient d’aménagements (rallongement des cursus, aménagement des emplois du temps, cours de soutien, tutorat…) qui leur permettent de concilier au quotidien leurs différentes contraintes. En 2018, le rapport Lamour a défini ce dispositif de Sorbonne Université comme « l’exemple à suivre » à l’échelle nationale. 

A chaque olympiade, des étudiants de Sorbonne Université représentent leur pays. Par deux fois ils ont décroché une médaille d’or. Actuellement, Sorbonne Université compte quarante étudiants sportifs de haut niveau, de la licence au doctorat. Quatre d’entre eux ont concouru aux Jeux de Rio en 2016 et sept sont en lice pour être sélectionnés pour les Jeux de Tokyo en 2020.

Mais le sport de haut niveau est de plus en plus exigeant. La préparation des Jeux nécessite des moyens supplémentaires. Les stages, la participation à certaines compétitions, les soins et la préparation physique, éléments clés du succès, engendrent des coûts élevés à la charge du sportif.

Contribuez à leur réussite olympique en participant au financement de nos bourses

Engagez-vous aux côtés de nos sportifs de haut niveau. Grâce à votre don, chaque étudiant inscrit dans un projet olympique bénéficiera d’une bourse de 3000 € par an et augmentera ses chances de représenter la France à Tokyo en 2020.

Si ce dispositif est un succès la fondation Sorbonne Université le prolongera jusqu’aux JO de Paris en 2024. 

FAIRE UN DON POUR « PASSEPORT POUR LES JO » 

Ils nous parlent de leur rêve olympique

Aurel Manga
Aurel Manga © Laurent Ardhuin

Aurel Manga, étudiant à Sorbonne Université, médaillé de bronze du 60m haies aux Championnats du Monde en mars 2018, éligible à la bourse Passeport pour les JO. 

« Oui j’aspire à représenter la France aux Jeux Olympiques de Tokyo en 2020. Pour cela il faut être beaucoup plus visible. Il faut participer à plus de stages d’entrainement, plus de compétitions et tout cela a un coût. C’est pourquoi un dispositif de financement complémentaire à l’image des bourses serait très utile pour nous. »

Benjamin Auffret
Benjamin Auffret © Laurent Ardhuin

Benjamin Auffret, étudiant à Sorbonne Université, médaillé d’or en plongeon aux Champion d'Europe en 2017, 4e aux Jeux olympiques de Rio en 2016, éligible à la bourse Passeport pour les JO. 

« Vivre un rêve olympique et préparer son avenir professionnel, c'est possible. Ce fut une immense fierté d’avoir fait les JO de Rio, une immense fierté d’être en finale olympique devant ma famille. Il ne faut jamais rien lâcher. Quelques mois après les Jeux Olympiques, j’ai validé ma deuxième année de Licence. Je suis maintenant en troisième année et j’ai le regard tourné vers 2020. Je veux ma revanche et donc ma médaille en 2020 et d’ici là mon Master. »

Charlotte et Laure Tremble
Charlotte et Laure Tremble © Laurent Ardhuin

Charlotte et Laure Tremble, étudiantes à Sorbonne Université, membres de l'équipe de France de natation synchronisée, éligibles à la bourse Passeport pour les JO. 

« Sorbonne Université nous permet de concilier nos études avec notre sport en nous permettant de moduler nos années en fonction de notre charge d’entraînement. Surtout en ces années pré-olympique !  

Cette bourse sera tout d’abord une fierté mais aussi une reconnaissance de notre travail sportif et scolaire. »