18 SEPT. 2018

Ce jeune mathématicien en cours de doctorat a été arrêté le 11 juin 1957 à Alger par l’armée française. Sa famille ne l’a jamais revu.

Sa thèse avait été exceptionnellement soutenue en son absence à la Sorbonne en décembre 1957.

La communauté mathématique française s’est toujours fortement mobilisée pour cette reconnaissance. En janvier 2018, Sorbonne Université avait accueilli un colloque en hommage à Gérard Tronel, mathématicien du laboratoire Jacques-Louis Lions de Sorbonne Université.

George Tronel s’était battu pour que la vérité soit faite sur la disparition de Maurice Audin et pour la vitalité du prix Maurice Audin décerné chaque année aux mathématiciens prometteurs des deux rives de la Méditerranée.