15 OCT. 2018

La physique surprise : une conférence pas comme les autres

Lors de la Fête de la science 2018, une conférence expérimentale sera proposée le 13 octobre par un binôme explosif : Jean-Michel Courty et Edouard Kierlik, deux physiciens de Sorbonne Université devenus experts des phénomènes du quotidien.

Les experts des questions sans experts

Spécialistes de l’étude des fluctuations quantiques de la lumière pour l’un et de la physique des liquides et des systèmes désordonnés pour l’autre, Jean-Michel Courty et Edouard Kierlik se sont échappés de leurs spécialités. Experts des questions sans experts, ils ont choisi de vulgariser leur discipline plutôt que leurs propres travaux de recherche afin de nourrir leur curiosité tous azimuts.

« C’est notre force d’universitaires que de pouvoir concilier la généralité et la spécialité. Se confronter régulièrement à des problèmes concrets de notre temps nous oblige à reconsidérer notre discipline et son enseignement avec un regard neuf », précise Edouard Kierlik.

Depuis 17 ans, dans le magazine Pour la science, ces deux universitaires écrivent tous les mois une chronique sur un sujet qui illustre, sans équations, les lois de la physique par des situations concrètes. La cuisson des pommes de terre, la transformation d’un smartphone en microscope, les tornades et les ronds de fumée… n’ont plus de secret pour eux et sont autant d’occasions de décrypter les mécanismes scientifiques.  

Loin de vouloir évangéliser le public à la science, ils souhaitent plutôt inscrire la physique dans le paysage culturel et défendre sa place dans la société à travers des sujets qui parlent à tous.

Une conférence expérimentale accessible à tous

Parce que la physique est avant tout une affaire de phénomènes tangibles, les deux enseignants-chercheurs ont choisi, pour la Fête de la science, de réaliser des expériences en direct. Les phénomènes les plus communs ne sont pas forcément les plus connus et le sentiment de comprendre ce qui nous est familier n'est généralement qu'une illusion.

« L’expérience permet de poser les problèmes, de créer un effet de surprise et d’étonner le public. Dans les conférences, nous voulons mettre à l’épreuve ce que nous disons et montrer que la physique est une discipline vivante pleinement intégrée dans le monde d’aujourd’hui », explique Jean-Michel Courty.

Afin que ces expériences aient le maximum d’impact, ils ont imaginé une mise en scène où les objets du quotidien apparaissent sous un angle différent. Une nappe, des couverts, des ronds de fumée, des boissons gazeuses… toutes les expériences peuvent être refaites à la maison sans nécessiter de matériel de laboratoire.

Une démarche scientifique et un esprit critique

La conférence expérimentale offre plusieurs niveaux de lecture : d’abord le plaisir d’assister à des expériences étonnantes, mais aussi, pour les amateurs de physique, celui d’apprendre ou de comprendre les lois physiques qui les sous-tendent. 

Cette conférence s’inscrit dans une véritable démarche scientifique à partir d’une méthode de travail rigoureuse. En veille constante, les deux chercheurs s’appuient sur des travaux validés scientifiquement.

« Nous ne sommes pas les seuls à nous intéresser à ces questions. La plupart du temps, quelqu’un a déjà apporté une réponse, ou au moins des éléments de réponse, et les a écrits quelque part » rappelle Jean-Michel Courty.

A travers un travail bibliographique approfondi, ils vérifient les informations avant de les mettre en scène. De nombreuses vidéos d’expériences fleurissent aujourd’hui sur le web et ne sont pas toutes fiables. C’est pourquoi il est important, lors de la conférence, de confronter la théorie à la pratique devant les yeux du public.


Retrouvez la conférence expérimentale « La physique surprise, à table ! » le samedi 13 octobre 2018 de 14h à 15h en amphi 25 sur le village des sciences Sorbonne Université.

FDS2018
Fête de la science 2018