« Il m’a semblé naturel de devenir étudiante pilote pour accueillir et orienter les nouveaux étudiants »

Je suis active dans beaucoup de structures et d’asso, que ce soit au bureau des arts et de la culture de la faculté des Sciences et Ingénierie de Sorbonne Université ou chez moi, en Seine-et-Marne, au sein d’une association de quartier qui organise des festivals de musique et d’autres événements qui rassemblent les habitants. Il m’a semblé naturel de devenir étudiante pilote pour accueillir et orienter les nouveaux étudiants de l’université, afin que leur rentrée se passe dans les meilleures conditions possibles. J’aime pouvoir aider et créer du lien entre les gens. J’ai apprécié cet accompagnement lorsque je suis arrivée à l’UPMC (faculté des Sciences et Ingénierie de Sorbonne Université depuis le 1er janvier 2018) en 2014 pour suivre le parcours de préparation aux écoles d'ingénieurs Polytech (PeiP).

Après deux années j’ai intégré Polytech Paris-Sorbonne Université, spécialité robotique, directement en 3e année. J’aimerais pouvoir à terme appliquer ma formation en robotique dans le domaine de la santé. C’est un champ d’application qui apporte concrètement une aide à des personnes qui en ont besoin.

Lorsque l’on sort du lycée on n’est pas toujours certain d’avoir fait le bon choix d’orientation. C’est rassurant de se dire qu’on est désormais dans une université qui propose une offre de formation plus large. Une offre qui ne soit pas limitée au seul domaine scientifique ou au seul domaine littéraire. Cette diversité au sein d’une même université facilite les passerelles entre cursus, cela correspond à des étudiants qui sont, comme moi, curieux de tout.

© Pierre Kitmacher - Sorbonne Université

Mis à jour le 28 DÉC. 2017