30 JUL 2018

Institution de promotion de la collaboration universitaire et scientifique entre la France et l’Italie, l’Université Franco Italienne (UFI) soutient chaque année de nombreux projets pour favoriser les initiatives et la mobilité des enseignants-chercheurs, étudiants et doctorants. Sorbonne Université compte 17 lauréats pour 2018.

© UFI
© UFI

Le Programme Vinci contribue au processus d’harmonisation de la formation universitaire en Europe.

Financements de programmes de double diplômes :

France

  • Mécanique numérique avec la Sapienza Università di Roma – JoseMaria Fullana (faculté des Sciences et Ingénierie)

Italie

  • Laurea Magistrale in Scienze filosofiche d’Alessandra Beccarisi de la Università del Salento avec la faculté des Lettres
Aide à la mobilité pour thèse en cotutelle :

France -> Italie                                                     

  • Giovanna Bencivenga pour sa thèse « l’Antiitalianisme en France au XVIIe siècle : la question linguistique de la Querelle des Lettres à la Querelle Orsi-Bouhours (1624-1735) avec la Università degli Studi di Verona (faculté des Lettres)
  • Federica Bubba pour sa thèse « Modèles de croissance et tissus vivants ; analyse mathématique et numérique » (faculté des Sciences et Ingénierie)
  • Farina Giovanni pour sa thèse « Communication fiable et soluble dans des compromis dynamiques réseaux » avec la Sapienza Università di Roma (faculté des Sciences et Ingénierie)
  • Sara Ferronato pour sa thèse « Le culte de Dyonisos à Delphes. Identités régionales et spécificités du culte delphique » (faculté des Lettres)
  • Anna Schivazappa pour sa thèse « Les femmes mandolinistes en Europe et aux EtatsUnis de 1730 à 1940 » avec la Università Statale di Milano (faculté des Lettres)

Italie -> France

  • Axel ChemlaRomeu-Santos de la Università degli Studi di Milano pour sa thèse « Rappresentazione geometriche di segnali musicali e costruzione di pazi genrativi » avec la faculté des Sciences et Ingénierie
  • Davide Cortesi de la Università degli Studi di Pavia pour sa thèse sur (Invarianza di sistemi stocastici e applicazioni avec la faculté des Sciences et Ingénierie
  • Mehdi Hassani de la Sapienza Università di Roma pour sa thèse « Meccanismi responsabili degli effetti dell'esercizio fisico contro l'atrofia muscolare nellacachessia: ruolo di Srf(serum response factor) come meccano-trasduttore » avec la faculté des Sciences et Ingénierie
  • Marialuigia Scotton de la Fondazione Collegio San Carlo di Modena pour sa thèse sur « L’antropologia di Nemesio di Emesa tra Platone e il platonismo » avec la faculté des Lettres
  • Cristina Urbani de GSSI - Gran Sasso Science Institute pour sa thèse sur « Controllo bilineare e problemi inversi per equazioni di evoluzione e sistemi di equazioni di evoluzione accoppiati » avec la faculté des Sciences et Ingénierie
Contrats doctoraux pour thèse en cotutelle :
  • Pour la thèse « L’écriture retrouvée : Giorgio Bassani scénariste » de l’école doctorale Civilisations, cultures, littératures et sociétés avec la Sapienza Università di Roma (directeur de l’école doctorale : Alexis Tadié)
Soutien à l’insertion post-doctorale :
  • Pour le projet « L’horizon grammatical latin aux IIe et IIIe siècles après JC » de l’équipe « Rome et ses renaissances : Art, archéologie, littérature, philosophie » avec la Università degli studi di Cassino e del Lazio Meridionale (directrice : Hélène Casanova-Robin)

*****

Le Programme PHC Galilée développe les échanges scientifiques et technologiques d'excellence entre les laboratoires de recherche des deux pays, en favorisant les nouvelles coopérations en impliquant une participation significative de jeunes chercheurs.

  • « Understanding DNA condensation » de Maria Barbi avec la Università Ca’Foscari Venezia

*****

Le Label scientifique UFI/UIF est attribué à des initiatives franco-italiennes de grand intérêt culturel et scientifique, accompagné d'un éventuel financement.

  • Aurélie GendratClaudel, pour le colloque international « ‘I promessi sposi’ de Manzoni : le grand détournement. Transpositions, parodies et déformations du XIXe siècle à nos jours »
  • Sébastien Morlet, pour son projet sur « la Bible entre païens et chrétiens dans l’Antiquité tardive : textes, débats et sociétés »

*****

Sorbonne Université contribue à la construction de l’espace européen de la connaissance en développant des partenariats avec les universités européennes pour faciliter et encourager la circulation des savoirs. Sorbonne Université félicite ces nombreux lauréats qui illustrent la richesse et l’importance de la coopération franco-italienne.