Passionnée par l’écriture, la linguistique et l’études de textes littéraires, Athina Tsilikas est étudiante en troisième année de licence Lettres Edition Médias Audiovisuel à la faculté des Lettres. Elle a choisi de partir en Erasmus pendant neuf mois dans son pays d’origine, la Grèce.

Athina Tsilikas
Athina Tsilikas © Athina Tsilikas

Pourquoi êtes-vous partie en Erasmus et avoir choisi la Grèce comme destination ?

Je suis franco-grecque. Née en France, j'ai tenté l'aventure Erasmus dans le but de redécouvrir le pays de mon père et devenir totalement bilingue en grec.

Même si je passe souvent mes étés en Grèce, je n’étais jamais allée à Athènes et j’ai toujours rêvé de faire mes études dans cette ville. Je voulais aussi prendre mon envol, devenir autonome et découvrir un autre mode de vie et d’apprentissage.

Votre intégration sur place s’est-elle bien passée ?

Mes premiers jours en Grèce se sont bien déroulés. L’accueil des Erasmus par l’établissement était très bien organisé et je me suis tout de suite sentie à mon aise. L’intégration a été ensuite très facile car je parlais déjà la langue, ce qui constitue un énorme avantage.

La vie que j’ai découverte sur place dépassait ce que j’imaginais. J’ai été subjuguée par la façon de vivre et la mentalité grecques. Bien sûr, le quotidien est différent de celui de Paris : les salaires sont réduits de moitié, la nourriture beaucoup moins chère, les transports en commun moins développés (bien que très propres). Cependant, il y a un petit quelque chose qui rend la vie extraordinaire. Je pense qu’en tant que Grecque, j’ai été encore plus touchée par ce pays et en suis tombée complètement amoureuse.

Comment se sont déroulés vos cours ?

L’état des locaux des facultés grecques est assez déplorable, mais le niveau d’enseignement est très bon. Si la majorité des cours de linguistique et de littérature étaient en français, j’ai également pu suivre des cours en grec et en anglais.

N’ayant pas de bonnes bases en anglais, j’ai également choisi de prendre des cours particuliers à Athènes. Aujourd’hui, grâce à cela et au fait de pratiquer en permanence l’anglais au contact d’autres Erasmus du monde entier, j’ai progressé et parle beaucoup plus aisément. Je vais d’ailleurs passer le Cambridge afin d’avoir une certification reconnue au niveau européen. J’ai aussi beaucoup progressé en grec et me considère désormais bilingue.

Comment se passe la vie étudiante ?

La vie étudiante à Athènes est très animée. Les Grecs nous ont proposé tout au long de l’année des voyages magnifiques dans tout le pays. Le groupe associatif Erasmus est lui aussi très impliqué et organise chaque semaine des évènements.

Au-delà des associations Erasmus, Athènes regorge d’endroits uniques et sympathiques : café-terrasses, bars souterrains, jazz en live, bars dansant avec de la musique grecque ou du rock, etc. Il y en a pour tous les goûts. Certains aspects culturels propres au pays rendent aussi le quotidien très agréable : nous pouvons, par exemple, boire un café ou manger une pita (sorte de kebab grec) à n’importe quelle heure de la journée, ou visiter, quand nous le souhaitons, les nombreux sites antiques de la ville.

Et quels sont vos projets pour l’avenir ?

Cette année de mobilité m’a permis de clarifier mon projet professionnel. En effet, si j’avais prévu depuis un certain temps de passer le concours du CELSA en Communications des Entreprises et Institutions, je ne savais pas encore réellement ce que je voulais faire.

Aujourd’hui, je sais que je souhaite davantage me diriger vers la communication en institution plutôt qu’en entreprise et participer au développement des relations franco-grecques. Dès que j’en aurai l’occasion, je reviendrai en Grèce tenter ma chance au niveau professionnel.

Recommanderiez-vous aux étudiants l’expérience Erasmus ?

Je conseille à tous les étudiants de partir en Erasmus. Cette année a été un voyage extraordinaire qui m’a permis de tester mes limites, d’apprendre à m’adapter et de réfléchir à ce que je voulais vraiment dans ma vie. C’est avant tout une aventure humaine exceptionnelle qui m’a beaucoup enrichie et m’a fait grandir.

Vous apprenez autant sur le pays d’accueil que sur vous-même. Vous êtes confrontés à de nouveaux challenges comme s’intégrer dans une nouvelle université, réinventer un quotidien, gérer un budget, etc. Vous sortez de cette aventure grandi et heureux d’avoir eu l’opportunité de la vivre. Ce programme est pour moi l’un des meilleurs, si ce n’est le meilleur, que l’Europe a mis au point. 

Mis à jour le 09 OCT. 2018